Derome, Goldstein, Rea, Roger

Jeux de pistes

CD
1 disc
16.95 CAD -50%

If radio doesn’t appear, it means you haven’t installed the Flash plugin or that your version is too old. You must also activate Javascript.

Radio ›› Jeux de pistes
Jeux de pistes
Tempest (La tempête) (1969), 11m53s [excerpt]
Track 1 from Jeux de pistes
CD: Ambiances Magnétiques (2016) AM 230
  • piste@am_230-1
    • 1
      Tempest (La tempête) (1969), 11m53s
      • Composer: John Rea

      [English translation not available]

      Tempest (La tempête) est la dernière œuvre graphique que j’ai composée après cinq ans d’activités au sein d’un groupe d’improvisation auquel j’appartenais durant les années soixante, lorsque j’étais aux études de baccalauréat à l’Université Wayne State (ÉU).

      La consigne que porte la partition est très large: Tempest (La tempête) pourrait être interprétée par soit un quatuor de cuivres, ou de bois, ou de saxophones, ou par un quatuor à cordes, ou par un quatuor vocal, avec caisse claire. Ou, autrement, pour tous les participants indiqués plus haut ou n’importe quelle combinaison de tels participants.

      Étalée sur deux pages avec trois systèmes de portées par page, la musique écrite ne durait que deux minutes. Alors l’exécution que vous allez entendre ce soir est une version mutatis mutandis prolongée considérablement et réalisée avec grande expertise et finesse par Danielle Palardy Roger pour l’Ensemble SuperMusique. Je la remercie sincèrement pour toute son attention aux détails de notation et d’interprétation.

      piste@am_230-1.1 oeuvre@39029 ISRC CAA4J1610106
    • 2
      Jeu de cartes (2014), 12m05s
      • Premiere: February 1, 2014, Musiques improvisées et partitions graphiques des années 50 à aujourd’hui — 6, Chapelle historique du Bon-Pasteur (Montréal, Québec)

      [English translation not available]

      Jeu de cartes est un jeu tout simple mais qui autorise une très grande mobilité. Composé pour douze joueurs, le jeu comprend quarante-huit cartes. Je laisse ici Malcolm en exposer le principe: There are four piles of cards, three of wich designate performance materials/activities — one with graphic notation, one with rythm notation, one with a single word in French — and one with a performance time sequence. Each musician picks one card from each pile; these will be the sources of their own musical activity. /… / Musicians begin playing around the time indicated on their (time) card to create a more fluid flow of ensemble sounding (extrait de son lexique).

      piste@am_230-1.2 oeuvre@36753 ISRC CAA4J1610107
    • 3
      TanGRAM — Orion (2016), 12m05s
      • Premiere: April 8, 2016, Homage Series John Rea, Année Jean Derome: Jeux de pistes, Amphithéâtre — Le Gesù (Montréal, Québec)

      [English translation not available]

      La pièce s’inspire du casse-tête chinois Tangram. Ce jeu millénaire comprend sept pièces: 5 triangles (2 grands, 1 moyen et 2 petits) 1 carré et 1 parallélogramme. Le jeu consiste à reproduire des formes en agençant de multiples manières ces sept pièces. Créer une partition graphique à partir du Tangram a été comme une équation à résoudre, et imaginer comment les pièces et leur disposition pourraient révéler des indications musicales a été une activité qui m’a énormément captivée. Les pièces, numérotées de un à sept, sont distribuées aux instrumentistes mais chacun d’eux n’en reçoit que quatre. Les joueurs ont ainsi en main soit le 1 ou le 2; le 3 ou le 5; le 4 ou le 6; et tous ont le 7. Formant diverses images, les pièces sont assemblées sur un quadrillage qui indique la durée et l’étendue du registre. Chacune des sept pièces est constituée de son propre motif d’une valeur de sept noires (joué en boucle). La taille et les angles des pièces, quant à eux, indiquent les nuances et superpositions de sons. Finalement, le plus difficile aura été de mettre de côté le Tangram chinois et de trouver des agencements qui font entendre de la musique.

      La composition de cette œuvre a été soutenue par le CAC.

      piste@am_230-1.3 oeuvre@39031 ISRC CAA4J1610108
    • 4
      L’argent (2016), 14m04s
      • Commission: Productions SuperMusique
      • Premiere: April 8, 2016, Homage Series John Rea, Année Jean Derome: Jeux de pistes, Amphithéâtre — Le Gesù (Montréal, Québec)

      [English translation not available]

      Il n’est pas en ce monde d’immense entreprise qui ait d’autre fin qu’une perte définitive dans l’instant futile.

      Georges Bataille, Théorie de la religion

      L’argent est une commande de Productions SuperMusique pour l’Ensemble SuperMusique et qui s’inscrit dans le cadre de l’Année Jean Derome.

      Quand on veut parler d’argent, on finit toujours par parler de religion et de politique. En fait, l’argent est un lieu de rencontre pour l’art, la religion, la politique, le modèle de société désiré déterminant combien chaque domaine pourra en dilapider.

      L’argent comprend 3 sections de durée égale qui mettent en scène trois formes d’organisation sociale:

      • L’Empereur est dirigée par un chef unique (moi) à l’aide de signes;
      • L’anarchie livre nos 20 improvisateurs totalement à eux-mêmes. Il n’y a ni chef, ni consigne;
      • La libre entreprise permet à chacun de devenir chef et de démarrer sa propre «entreprise» en donnant des tâches à accomplir à ses collègues. Plusieurs chefs peuvent agir en même temps.

      Mon but est de stimuler chez chaque musicien la conscience de sa propre individualité et de sa collectivité; de questionner et de déstabiliser ses habitudes de travail afin de générer de nouvelles «interactions sociales»; d’aiguiser sa perception de l’ensemble musical comme microcosme de la société.

      La composition de L’argent a été inspirée par deux livres magnifiques de Georges Bataille: Théorie de la religion et La part maudite ainsi que le livre de Joseph Beuys: Qu’est-ce que l’argent? et le documentaire de Richard Brouillette: Oncle Bernard — l’Anti-leçon d’économie.

      La composition de cette œuvre a été soutenue par le CAC. L’argent a été finaliste dans la catégorie «Création de l’année» aux 20e Prix Opus 2015-16 du Conseil québécois de la musique (CQM).

      piste@am_230-1.4 oeuvre@38408 ISRC CAA4J1610109