Jean Derome

Jean Derome, L’homme musique

Collection Portraits d’artistes
Les Éditions Varia
VARIA 9782896060412
2007
Book
52 pages
21.95 CAD
Temp. out of stock

[English translation not available]

Jean Derome façonne la musique, pétrit la matière sonore et insuffle avec un talent remarquable, dans l’espace de la création, une vitalité passionnée, riche et audacieuse. La rencontre entre les sons et le musicien était inéluctable.

«Jean Derome joue pieds nus la plupart du temps, les yeux fermés souvent, le corps tendu vers ce qui va arriver et ce qui surgit; son cri jaillit, sa fragilité se mesure à celle du public dans la salle. Tout cela, croit-il, cette «présence», relève de l’inexplicable, l’inexplicable de la vie. Qui parle de vérité? La musique est un objet de mutation grâce auquel le silence et la voix se changent en langage: une friction entre l’inexprimé et l’inexprimable.»

Le lecteur est convié à découvrir un homme des vents pour qui flûtes, saxophones, instruments trafiqués ou inventés traduisent une conversation singulière, un langage de la musique dont Jean Derome est l’auctor. Le verbe est truculent, la parole est enveloppante, le mot est amoureux et la voix est chaude.

Pour Jean Derome, l’espace de la musique — actuelle et jazz, entre autres — est celui de l’invention et des défis. Cofondateur de l’étiquette de disques Ambiances Magnétiques, ce «maître de musique» exerce ses habiletés à la fois à titre de compositeur, d’interprète et d’improvisateur. Il est de ces brasseurs d’idées qui ne cessent d’être interpellés par toutes les formes de la création, c’est pourquoi on le retrouve également au cœur de nombreux projets en danse, théâtre et cinéma.

En reconnaissance de l’esprit innovateur et créateur dont il fait preuve autant au Québec qu’au niveau international, il reçoit en 1992 le Freddie Stone Award qui marque son action dans le domaine des musiques créatives au Canada, puis le prix Opus en 2001, pour le rayonnement de son travail à l’étranger.

Lauréat du Prix Louis-Comtois 2003, remis par la Ville de Montréal, Richard-Max Tremblay est photographe et artiste. Ses œuvres, et particulièrement ses portraits d’artistes, font partie de nombreuses collections, privées ou publiques, au Québec et au Canada.

Dyane Raymond publie des articles dans différentes revues littéraires et collabore au journal Le Cantonnier de Disraéli. Boursière du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, elle rédige actuellement une thèse de doctorat en théorie de la création à l’Université du Québec à Montréal.