La boutique des nouvelles musiques

Small Tease Antoine Berthiaume

Généralement associé au jazz et à la musique actuelle, Antoine Berthiaume propose avec Small Tease un étonnant corpus de pièces en équilibre sur l’appellation folk instrumental. Pas tout à fait néophyte en la matière, il avait déjà, via Rodéoscopique, badiné avec le genre. Cette fois-ci, il s’adresse à l’oreille en toute intimité. C’est ainsi que cinq des onze pièces de l’album le présentent seul, alternativement muni d’une guitare, d’un banjo ou d’un dobro. Les six autres pièces pour ensembles variables convient à un huis-clos avec Stefan Schneider à la batterie, Rémi-Jean Leblanc à la contrebasse, Rick Haworth au pedal steel ainsi qu’un trio à cordes composé de Jennifer Thiessen, Améline Chauvette-Groulx et Erika Donald. Imprimé chez Ambiances Magnétiques, Small Tease propose une parenthèse candide de onze miniatures, tout en mélodies, qui laissent entendre au passage le mouvement des mains et l’effleurement des cordes.

Small Tease

Antoine Berthiaume

Notes de programme

À propos de Small Tease

«Il semble être question d’un plaisir coupable. Il semble également être question d’une revendication: celle de la simplicité dans un jeu sonore assumé, où se trouve confronté sans pudeur la mélodie et la douceur. Il faut éviter la culpabilité d’aimer d’emblée. Les plages s’égrainent, les notes parlent. Les portées suspendent dans l’air un texte silencieux. Les cordes vibrent en équilibre entre un dépouillement d’une sobriété harmonieuse, et des envolées voltigeuses. Ainsi, les pièces deviennent des tableaux transmuables à l’intérieur desquels se jouent des thèmes absorbants en contre-champs. Paisiblement, l’oreille progresse les yeux écarquillés à la découverte d’un monde frugal et gourmand. L’album apporte le réconfort du sucre. Dans son paradoxe, ici, le sucre apaise. Les mélodies évanescentes libèrent un presque rien de bonheur, chuchoté mélancoliquement, mais non dénuées d’une certaine joie enfantine. On ressort sous le charme de cet opus le sourire un peu bête, heureux d’avoir suivi les tribulations d’un contemplatif aux mains baladeuses.»Marie-Andrée Houde

La presse en parle

  • Henryk Palczewski, Informator “Ars” 2, no 52, 1 juillet 2011
  • François Couture, CFLX 95.5 FM, 21 décembre 2010
    Cette liste regroupe 50 titres aussi variés qu’étonnants…
  • Dolf Mulder, Vital, no 746, 6 septembre 2010
    He seems to feel at home in many different musical contexts.
  • Dionisio Capuano, Blow Up, no 148, 1 septembre 2010
    Il chitarrista canadese […] inanella una serie di rimembranze di inconsueta fruibilità…
  • Gilles Boisclair, SOCAN, Paroles & Musique, 21 juin 2010
    Une sucrerie musicale qui se déguste avec lenteur.
  • Mike Chamberlain, Hour, 22 avril 2010
    Simple, yes, but the melodies resonate just as surely as the vibrating strings, the notes hanging in the air like unanswered questions and lingering memories.
  • Pascal Deslauriers, CôtéBlogue.ca, 16 mars 2010
    Un assemblage de pièces qui font preuve de sa dextérité, de sa vieille âme et de sa grande sensibilité.
  • Stanley Péan, Voir, 17 décembre 2009
    Berthiaume a décidément plus d’une corde à son arc et aime faire flèche de tout bois.
  • François Couture, Monsieur Délire, 14 décembre 2009
    Une superbe galette de onze pièces courtes, dans un setting alt-country, avec batterie, basse, pedal steel et cordes.

Le Top 50 des musiques éclectiques de Délire musical, édition 2010

François Couture, CFLX 95.5 FM, 21 décembre 2010

L’émission radiophonique éclectique Délire musical (CFLX-FM, Sherbrooke, Québec) annonce aujourd’hui la liste des 50 disques retenus par son équipe pour son émission de fin d’année. Cette liste regroupe 50 titres aussi variés qu’étonnants, dans des genres disparates comme le folk, le post-rock, le rock progressif, la chanson, les musiques du monde, l’électronique et bien plus.

Cette liste regroupe 50 titres aussi variés qu’étonnants…

Review

Dolf Mulder, Vital, no 746, 6 septembre 2010

Again an irresistible work I have reviewed several other CDs by Berthiaume for Vital Weekly. The continuity in his releases consists in choosing for each release a new musical direction. Earlier works embrace his improvisations with Bailey and Frith. Also he made CD of very accessible easy listening jazz, etc. He seems to feel at home in many different musical contexts. So I’m always curious what will be the next step by Berthiaume. With Small Tease he shows his affection for folk music. For those who know his western-folkgroup Rodéoscopique, this will be no surprise. Small Tease is again a very accessible music, albeit thoroughly constructed and played with great skill. The CD counts 11 pieces. Five of them feature Berthiaume playing solo guitar, dobro or banjo. The other six pieces are for different line ups, with drummer Stefan Schneider, Rémi-Jean Leblanc on doublebass, Rick Haworth on pedal steel, and a string trio with Jennifer Thiessen, Améline Chauvette Groulx and Erika Donald.

He seems to feel at home in many different musical contexts.

Altrisuoni

Dionisio Capuano, Blow Up, no 148, 1 septembre 2010
Il chitarrista canadese […] inanella una serie di rimembranze di inconsueta fruibilità…

Review

Mike Chamberlain, Hour, 22 avril 2010

Guitar man Antoine Berthiaume calls Small Tease a “solo-ish” album and, despite the help he gets from other musicians here, such as drummer Stef Schneider and bassist Rémi-Jean Leblanc, it really does have the feel of a solo album. Playing guitars, banjo and dobro, Berthiaume spins out deceptively simple country-tinged melodies that are immediately accessible. Simple, yes, but the melodies resonate just as surely as the vibrating strings, the notes hanging in the air like unanswered questions and lingering memories.

Simple, yes, but the melodies resonate just as surely as the vibrating strings, the notes hanging in the air like unanswered questions and lingering memories.

Critique

Pascal Deslauriers, CôtéBlogue.ca, 16 mars 2010

On entend ensuite Antoine Berthiaume, qui est le membre fondateur de la formation Rodéoscopique, c’est un guitariste avec une approche Avant-gardiste, qui a collaboré avec Pierre Tanguay, Michel Donato, Elliott Sharp et Fred Frith, entres autres grosses pointures. Antoine, c’est un virtuose d’instruments à cordes, il joue aussi du banjo et le dobro et fait des compositions qu’on pourrait décrire comme du Folk-instrumental. Sur son plus récent album Small Tease, Antoine Berthiaume a créé un enregistrement très intime et sincère, des compositions apaisantes, énergiques et passionnées. Un assemblage de pièces qui font preuve de sa dextérité, de sa vieille âme et de sa grande sensibilité.

Un assemblage de pièces qui font preuve de sa dextérité, de sa vieille âme et de sa grande sensibilité.

Antoine Berthiaume. Plus d’une corde à son arc.

Stanley Péan, Voir, 17 décembre 2009

Dans la foulée de son projet “folk instrumental” Rodéoscopique, le guitariste et compositeur Antoine Berthiaume remonte en selle et lance Small Tease.

Joint au téléphone le lendemain du lancement de Small Tease à la Casa del Popolo, le compositeur et guitariste Antoine Berthiaume semblait relativement satisfait de sa performance, malgré les habituelles réserves du perfectionniste que l’on sait. “J’avais mal mesuré le défi que représentait le fait de monter seul sur scène, me confie-t-il candidement. Ça faisait au moins six ou sept ans que je ne m’étais pas produit en solo; et contrairement à cette fois-là, il s’agissait de compositions plutôt que d’improvisation. Évidemment, j’étais le seul à entendre mes petites erreurs puisque j’étais le seul à connaître ces morceaux.” Approfondissement du sillon creusé avec le projet Rodéoscopique (en lice pour trois Félix au plus récent Gala de l’ADISQ), le récent opus présente Berthiaume en alternance seul à la guitare, au banjo ou au dobro, ou au sein de combos de tailles diverses auxquels contribuent le vétéran guitariste Rick Haworth, le contrebassiste Rémi-Jean Leblanc et le batteur Stefan Schneider, sans oublier ce trio de cordes qui fait quelques apparitions remarquables. “J’avais envie d’un album dénudé, qui mettait davantage l’accent sur la composition et expressément écrit pour la guitare et les instruments à cordes”, explique le virtuose. Cette nouvelle excursion en territoire de l’inouï ne dépaysera pas trop ceux qui ont pris coutume de suivre Berthiaume sur les différentes avenues qu’il aime emprunter depuis son émergence sur la scène musicale. “J’ai longtemps évolué en jazz, c’est vrai, mais je me suis beaucoup intéressé à la musique contemporaine ces dernières années, affirme-t-il en rappelant qu’il a rencontré partout en province des publics curieux et ouverts à cette musique. “Je ne traverse pas des étapes ou des périodes dans ma carrière; j’aborde chaque projet individuellement, sans que l’un annule celui qui l’a précédé”, ajoute celui qu’on pourra aussi réentendre bientôt en trio avec le contrebassiste Michel Donato et le percussionniste Pierre Tanguay. Comme quoi Berthiaume a décidément plus d’une corde à son arc et aime faire flèche de tout bois.

Berthiaume a décidément plus d’une corde à son arc et aime faire flèche de tout bois.

Journal d’écoute

François Couture, Monsieur Délire, 14 décembre 2009

Le disque le plus accessible à ce jour du guitariste montréalais Antoine Berthiaume — oui, plus encore que Rodéoscopique! Une superbe galette de onze pièces courtes, dans un setting alt-country, avec batterie, basse, pedal steel et cordes. Antoine joue guitare, banjo et dobro. Des pièces simples mais étoffés, aux mélodies belles et immédiates, des petits moments de folie, simplement une belle écriture judicieusement murie. Biscuit volé a même un petit feeling de Philip Glass revu par Ennio Morricone. Bravo! Fallait tirer la ligne pour le top de 2009 un jour ou l’autre, et c’est chose faite, donc Small Tease est officiellement le premier candidat inscrit au Top 50 de 2010 de Délire musical!

Une superbe galette de onze pièces courtes, dans un setting alt-country, avec batterie, basse, pedal steel et cordes.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.