La boutique des nouvelles musiques

Points, lignes avec haut-parleurs Quatuor de tourne-disques

CD-Audio: mixage stéréo. DVD-Vidéo: enregistrement quadraphonique (sans visuel).

  • Oral
  • ORAL 40 / 2011
  • Durée totale: 75:32

Points, lignes avec haut-parleurs

Quatuor de tourne-disques

Martin Tétreault

La presse en parle

  • Réjean Beaucage, Voir, 12 janvier 2012
    Il s’agit d’un aboutissement pour ce type d’exploration
  • François Couture, Monsieur Délire, 14 juin 2011
    Il s’agit d’une musique très abstraite faite de bruits de tourne-disques…

Critique

Réjean Beaucage, Voir, 12 janvier 2012

Le platiniste Martin Tétreault dirige et compose pour son Quatuor de tourne-disques depuis 2004, et on a pu le voir à quelques reprises à Montréal depuis 2007, avec des membres qui varient selon les occasions. Il s’agit d’un aboutissement pour ce type d’exploration (mais, qui sait, le grand orchestre de tourne-disques pourrait bien surgir). À cent lieues de la «citation», les deux pieds dans l’abstrait, ces tourne-disques se suffisent à eux-mêmes (pas de disques ici). Étonnamment, si on l’écoute à faible volume, l’espèce de grisaille bruitiste que produit l’enregistrement peut être assez reposante, ou ennuyante, c’est pourquoi il est sans doute préférable d’entendre cela en concert, avec assez de volume pour ressentir le cœur du son. (3/5)

Il s’agit d’un aboutissement pour ce type d’exploration

Journal d’écoute

François Couture, Monsieur Délire, 14 juin 2011

Martin Tétreault présente son Quatuor de tourne-disques, un projet développé tout récemment. Aux tourne-disques: Nancy Tobin, Alexander MacSween, David Lafrance et Magali Babin. Tétreault à la composition et la direction d’ensemble. La plupart des pièces de ce court disque sont des compositions ou des improvisations dirigées (trois sont des improvisations libres). Les partitions graphiques des compositions sont incluses dans la pochette. Il s’agit d’une musique très abstraite faite de bruits de tourne-disques (aucune citation), plus proche des arts visuels (certaines figures sont presque palpables) que de la matière musicale. Concept intéressant, mais une première écoute ne m’a pas convaincu du résultat. Faudra que j’y revienne. L’album inclut un CD stéréo et un DVD ambiophonique 4.0.

Il s’agit d’une musique très abstraite faite de bruits de tourne-disques…

Autres textes

Vital no 863

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.