La boutique des nouvelles musiques

{montréal} NiKaDa III

L’ajout du contrebassiste Jean-Félix Mailloux donne à l’ensemble un groove dont on ne voudrait pas se passer. Nisenson met dans son sax (alto ou ténor) une chaleur sombre qui plane sur l’ensemble avec grâce. Voir, Québec

{montréal}

NiKaDa III

Damián Nisenson

La presse en parle

  • Réjean Beaucage, Voir, 15 janvier 2014
    L’ajout du contrebassiste Jean-Félix Mailloux donne à l’ensemble un groove dont on ne voudrait pas se passer. Nisenson met dans son sax (alto ou ténor) une chaleur sombre qui plane sur l’ensemble avec grâce.

Critique

Réjean Beaucage, Voir, 15 janvier 2014

Il y a 10 ans que le saxophoniste Damián Nisenson est arrivé à Montréal en provenance d’Argentine, où il laissait derrière lui ses comparses du trio Nikada: Fernando Kabusaki (guitare électrique) et Pablo Dawidowicz (batterie). Il les retrouve ici pour jouer ses compositions, qui mêlent jazz actuel, tensions rock et sensibilité folk. Les trois musiciens sont aguerris et inventifs; à noter: le solo de guitare qui déchire sur la piste 9 (les pièces n’ont pas de titre) et, un peu partout, l’efficacité économique du batteur. L’ajout du contrebassiste Jean-Félix Mailloux donne à l’ensemble un groove dont on ne voudrait pas se passer. Nisenson met dans son sax (alto ou ténor) une chaleur sombre qui plane sur l’ensemble avec grâce.

L’ajout du contrebassiste Jean-Félix Mailloux donne à l’ensemble un groove dont on ne voudrait pas se passer. Nisenson met dans son sax (alto ou ténor) une chaleur sombre qui plane sur l’ensemble avec grâce.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.