La boutique des nouvelles musiques

Avant Érick d’Orion, Martin Tétreault

On est au cœur du glitch; l’aiguille du tourne-disque de Tétreault est au beau milieu de l’égratignure et le laptop de d’Orion, saturé à souhait, mord la poussière. Voir, Québec

Avant

Érick d’Orion, Martin Tétreault

La presse en parle

  • Réjean Beaucage, Voir, 15 juin 2017
    On est au cœur du glitch; l’aiguille du tourne-disque de Tétreault est au beau milieu de l’égratignure et le laptop de d’Orion, saturé à souhait, mord la poussière.

Chronique disques

Réjean Beaucage, Voir, 15 juin 2017

Poursuivant leur projet amorcé l’année dernière avec le disque 1948 (Kohlenstoff Records), qui saluait le travail des pionniers de l’époque de l’invention de la musique concrète par Pierre Schaeffer, les deux bad boys de la musique actuelle nous arrivent avec un enregistrement en concert à Québec dans le même esprit, c’est-à-dire très noise. On est au cœur du glitch; l’aiguille du tourne-disque de Tétreault est au beau milieu de l’égratignure et le laptop de d’Orion, saturé à souhait, mord la poussière. Ces deux-là ont raffiné le produit depuis un bout de temps et leur noise est épuré; raison de plus pour regretter que le tout ne fasse guère plus de 25 minutes.

On est au cœur du glitch; l’aiguille du tourne-disque de Tétreault est au beau milieu de l’égratignure et le laptop de d’Orion, saturé à souhait, mord la poussière.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.