Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› Philippe Lauzier
A pond in my living room
On the Window Side, 9m42s [extrait]
CD: SOFA (2017) SOFA 556

Artistes ›› Philippe Lauzier

Philippe Lauzier est un membre actif de la scène québécoise des musiques créatives. Instrumentiste, compositeur et artiste sonore, il apparaît parmi plusieurs projets réguliers ou épisodiques, au Canada et à l’étranger.

Comme soliste, il se définit largement par la recherche et l’expérimentation des possibilités acoustiques de la clarinette basse et des saxophones soprano et alto. On peut entendre dans son jeu autant l’influence des langages musicaux contemporains que celle venant des musiques extra-occidentales. Des techniques créatives, des drones complexes où une polyphonie émerge et une performance d’une rigueur compositionnelle caractérisent son style. En 2013, il a réalisé l’album solo Transparence qui a été reçu par la critique comme «Une écoute absorbante» ou «rien de moins qu’un chef-d’œuvre».

En improvisation, il développe quelques fructueuses collaborations dont Sainct Laurens avec Pierre-Yves Martel qui réalise en 2014 son deuxième opus sur vinyle. Martin Tétreault se joint régulièrement à ce duo pour former Xyz, un trio électro-noise. Philippe fait aussi partie du groupe Quartetski qui se réapproprie des œuvres de grands compositeurs dans un contexte d’improvisation.

D’autres projets, comme Toiture avec la percussionniste Corinne René, adoptent une approche où formes et matériaux précis sont composés, pour ensuite se développer librement. Avec ce duo, il a présenté ses œuvres au Québec, en France, aux États-Unis, ainsi qu’en Autriche lors d’une résidence à AIR Hotelpupik. Philippe compose également de la musique pour d’autres formes d’art. Il a collaboré avec la danse (Kelly Keenan, Kira Kirsch, Isabelle Van Grimde), le théâtre (Simon Boudreault, Michel F Côté) et les arts visuels (Marie-Michelle Deschamps).

Ses recherches l’ont aussi amené à créer une première installation sonore qui a été présentée dans le cadre du 30e Festival international de musique actuelle de Victoriaville. Gritty est un dispositif instrumental (grosse caisse, cloches et autoharpes) préparé avec différents objets récupérés et fixés sur des petits moteurs automatisés. Cette orchestration miniature laisse entendre la vibration des objets, leurs frottements, scillements et caractères métaphoriques.

Philippe habite à Montréal (Québec).

[ix-14]