Considérons, d’entrée de jeu, ce trio comme faisant partie de cette grande famille de la nouvelle musique d’improvisation. Un trio pour batterie, guitare et violon formé de Malcolm Goldstein, John Heward et Rainer Wiens qui nous présente un premier album «Chants cachés».

«Ces trois musiciens ont joué souvent ensemble et ça s’entend. Il y a une réelle complicité à l’œuvre dans cette musique libre, une amitié qui sous-tend cette alchimie sonore. Il y a une symbiose totale entre nos trois musiciens improvisant un free organique rigoureux, travaillant la matière même du son tout autant que son aspect discursif, langagier, conversationnel. C’est qu’il n’est pas question ici de solistes exhibant leur vélocité, leur savoir-faire technique. Au contraire, cette musique dense, expressionniste, se veut collective avant tout, radicale, exigeante tout autant pour les musiciens que pour le public. C’est donnant, donnant et chacun doit y contribuer quelque chose.» —Raymond Gervais

Pistes

    • 1
      Trio 1
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m17s
    • 2
      Trio 2
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      8m51s
    • 3
      Trio 3
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      15m08s
    • 4
      Duo 1
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      6m33s
    • 5
      Trio 4
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      8m59s
    • 6
      Duo 2
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      8m18s
    • 7
      Trio 5
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      12m59s
    • 8
      Trio 6
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m52s
Durée totale: 69m02s