Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› Twenty Quarter Inch Jacks

Twenty Quarter Inch Jacks est le premier album de Tim Brady sur l’étiquette Ambiances Magnétiques. Avec cet album, Brady transporte son travail de compositeur et de guitariste dans des territoires nouveaux. Bien connu pour son travail innovateur à la guitare, son nouveau CD regroupe une nouvelle œuvre majeure pour 20 guitares, ainsi que deux œuvres faisant usage de l’échantillonnage et de conception sonore informatique.

La pièce-titre est une œuvre commandée par le festival international Les Coups de Théâtre. Il s’agit à la base d’une pièce de concert de 45 minutes pour 20 jeunes guitaristes, mais très rapidement, il apparut clair à Brady que la version enregistrée de l’œuvre prenait vie indépendamment de la version concert. Sans électronique, sans échantillonnage, et avec l’aide d’une seule guitare (une Steinberger GM4T), un «fuzz box», une pédale de volume et un «slide», Brady a conçut le projet de créer une œuvre qui explorerait le caractère fondamental de la guitare, pour en arriver à une nouvelle façon de penser l’ensemble de guitare. Jeu rudimentaire, gros accords, bruit de cordes, étirements de corde «style blues», cordes vides martelées et attaques percussives. sont les éléments qui, une fois combinés, créent de fascinantes textures musicales et atmosphères évocatrices. L’œuvre est divisée en 8 sections, mais on peut l’écouter en une seule pièce continue. La voix humaine (sur le CD, il s’agit de celle de Brady) est une partie intégrale de l’univers sonore, alors que la nature théâtrale de l’œuvre rapproche l’aspect purement musical du contexte de concert.

La voix humaine joue aussi un rôle important dans les deux autre pièces du CD. Music Box Bell Curves (“Hello Paris!”) fut commandée par le Ina-GRM pour l’édition 2001 du festival parisien de Radio-France, Présence. À l’aide de dizaines d’échantillons d’instruments jouets, que le compositeur a collectionné dans les 40 dernières années, ainsi que des échantillons d’un «party sonique» (où ces instruments sont joués par ses amis), Brady a créé une partie pour bande qui encadre une partie pour guitare extrêmement manipulée.

La dernière œuvre du CD est une commande du Centre for Contemporary Arts (CCA) à Glasgow (Écosse). En 2001, Brady a créé une pièce-installation, «public space/private music», qui utilisait des échantillons de Sauchiehall Street, ainsi que des sons de l’édifice du CCA. Après l’installation, le son de ces échantillons resta dans l’esprit de Brady, qui les retravailla ensuite en une pièce plus ambitieuse pour guitare et bande. La partie guitare initie le dialogue avec les textures de la bande, se dirigeant vers un sommet rythmique pour retourner au son discret d’un concierge sifflant une mélodie alors qu’il balaie le plancher du CCA. La guitare revient avec ses douces harmoniques alors que le son des rues de Glasgow annonce la fin de la pièce.

Pistes

    • 1
      Twenty Quarter Inch Jacks (2002)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      30m31s
      • 1
        Opening
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        4m45s
      • 2
        Waves
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        3m06s
      • 3
        Lassus
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        4m42s
      • 4
        Metal
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        3m11s
      • 5
        Harmonic Fields
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        6m49s
      • 6
        An Alphabet of Guitarists
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        1m38s
      • 7
        Big Chords
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        4m15s
      • 8
        Closing
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        2m05s
    • 9
      Music Box Bell Curves (“Hello Paris!”) (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      14m08s
    • 10
      Sauchiehall Street (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      8m11s
Durée totale: 52m50s