Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› Soshin
Soshin
Soshin (2003), 7m33s [extrait]
Piste 1 de Soshin
CD: Ambiances Magnétiques (2003) AM 113

Antoine Berthiaume, guitariste improvisateur et compositeur s’illustrant sur la scène du jazz et de la musique actuelle, est né à Montréal en 1977. Après avoir étudié à Montréal avec Neil Smolar et Benoît Charest, à Toronto avec Lorne Lofsky, à New York avec Mordy Ferber et le saxo Dave Binney ainsi qu’avec le pianiste Charlie Banacos, il a entamé depuis janvier 2003 une maîtrise en composition contemporaine à l’Université de Montréal sous la direction de Denis Gougeon.

Pour son premier disque, «Soshin», sur Ambiances Magnétiques, Berthiaume propose des pièces en duos avec Fred Frith et Derek Bailey qui font suite à une démarche d’exploration des différents domaines de l’improvisation et des mille et une facettes de la guitare. Une première rencontre à Londres en février 2001 avec Bailey lui ouvre les portes vers une nouvelle conception de l’improvisation et lui fait découvrir une scène musicale d’une ouverture et d’une diversité incroyable. Lors d’un second voyage à Londres en Août 2001, il enregistre avec Bailey et se produit en solo lors d’un «Instant Music Meeting» organisé par Paul Hood, par le biais du London Musicians’ Collective. Ce n’est que huit mois plus tard que Derek Bailey et Antoine Berthiaume entreprennent parallèlement de rendre publique la session. Une partie le sera sur Incus (label fondé en 1970 par Bailey et Evan Parker) sur une compilation de Bailey, «Visitors Book», et la seconde sur «Soshin» via Ambiances Magnétiques. C’est ensuite à Montréal, lors d’une visite de Frith qu’une session d’enregistrement aura lieu, au Studio 270 avec Bernard Grenon.

Tantôt bruitiste, tantôt folklorique, «Soshin» est un «meeting of the masters», un pèlerinage à la rencontre des réinventeurs de l’improvisation où Berthiaume s’imprègne de la prestance de deux grands guitaristes.

Notes de programme

Pistes

    • 1
      Soshin (2003)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      7m33s
    • 2
      Morning Froth (2002)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      9m57s
    • 3
      Indicateur d’assiette (2002)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      18m40s
    • 4
      Afternoon Tea (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      7m50s
    • 5
      Wolf’s Wood (2002)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      9m32s
    • 6
      Aquathèque (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m51s
Durée totale: 58m23s