Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› Leaves and Snows

Antoine Berthiaume, jeune guitariste, qui nous a présenté Soshin en 2002, en duos avec Fred Frith et Derek Bailey, propose avec Quentin Sirjacq, pianiste, et Norman Teale, ingenieur du son, un deuxième album sur Ambiances magnétiques, Leaves and Snows. Une brillante collaboration est née de la rencontre de nouveaux talents, d'une grande transparence, empreint de poésie.

Certaines rencontres sont si heureuses qu'on se demande parfois si elles tiennent vraiment du hasard… Dans le décor enchanteur du campus de Mills College en Californie, Quentin Sirjacq et Antoine Berthiaume suivent le même cours d'improvisation avec Joëlle Léandre, ils sont aussi francophones et ils ont tous deux une formation de jazz et un goût pour l’aventure… Autant de points communs qui scellent le début d'une grande collaboration. Piano et guitare; une formation plutôt inusitée et même souvent évitée devient alors sous leurs doigts le fruit de nouvelles explorations; une porte grande ouverte à la découverte de nouvelles sonorités et de nouvelles idées musicales. Norman Teale sera l’élément fusionnel qui mènera à la concrétisation du disque. Le talent de Teale se dévoile au cours de cette collaboration et peu à peu il semble évident que son travail de mixage et d’électronique devient une partie intrinsèque de la formation. Sirjacq et Berthiaume lui laisse ainsi carte blanche.

On dit souvent du jazz qu'il est important d'innover tout en respectant la tradition. Leaves and Snows est le travail de trois jeunes musiciens avides de faire entendre leur voix et de faire découvrir leur musique. Une musique très actuelle parce qu'elle réunie avec succès, dans le cadre de l'improvisation libre, leurs multiples identités musicales (jazz, musique contemporaine, rock...). Le résultat: une musique qui interpelle l'auditeur, l'invitant à étendre sa perception musicale au travers de multiples variations et couleurs sans jamais mettre à distance la cohérence de son parcours poétique.

Antoine Berthiaume, guitariste improvisateur et compositeur, s’illustre sur la scène du jazz, de la musique actuelle et contemporaine. Il se produit régulièrement en spectacle où il préside plusieurs formations telles que les chemins de la route, le trio Berthiaume-Donato-Tanguay, l’Hexacorde. Il se produira notamment au prochain festival de jazz de Montréal. D'origine française, Quentin Sirjacq est pianiste et compositeur. D’une culture musicale très éclectique, il se distingue aussi bien en tant qu’improvisateur, interprète de musique contemporaine, ou bien compositeur pour le cinéma ou la danse. Ingénieur, producteur et compositeur américain, Norman Teale est étudiant en maîtrise en «Electronic Music and Recording Media» à Mills College.

On dit, les jeunes! qu’est ce qu’ils font les jeunes? les jeunes musiciens!! Ceux-là sont vrais, sincères, élégants; la musique qu’ils jouent est profonde, joyeuse, risquée, ils s’écoutent et s’entendent. Bel exemple de ce langage qu’est l’improvisation, une aventure qui nous questionne, nous responsabilise et nous transforme; be you!! do it!! love — Joëlle Léandre

Pistes

    • 1
      Un petit morceau de visage (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m19s
    • 2
      Cases and staircases (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      5m02s
    • 3
      Freedom fried (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m55s
    • 4
      Staring at a western time (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m23s
    • 5
      Leaves and snows (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m12s
    • 6
      Contemplating innuendo (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      5m37s
    • 7
      Kawaidski (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m17s
    • 8
      Comme un lézard sous le grand fouet du jour caniculaire (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m58s
    • 9
      Nuclear times (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m47s
    • 10
      À l’heure ou la mouche fait place au moustique (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m32s
    • 11
      Spirals of the unresolved (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m37s
    • 12
      40 pills (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m32s
    • 13
      Interlude (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m51s
    • 14
      Club six (2004)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m40s
Durée totale: 44m42s