Berardi, Cattivelli, Galantino, Meyer…

AnteNata

Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› AnteNata
AnteNata
Figlia, 5m51s [extrait]
Piste 3 de AnteNata
CD: Ambiances Magnétiques (2005) AM 138

À la suite de Taxonomy et de Gianni Lenoci, Dame continue son exploration de la nouvelle musique italienne en présentant cette fois-ci l’album d’AnteNata. Cette formation s’inscrit en oblique de la chanson, du rock de chambre, de la poésie sonore, de l’improvisation électroacoustique. Interférences. Paroles inspirées d’expériences de poétesses contemporaines. Définitivement un document issu des tardives années 90 des musiques actuelles italiennes.

La formation de ce groupe est née de la rencontre de Sabina Meyer et de Daniela Cattivelli avec l’intention de donner un corps sonore aux œuvres poétiques de certaines poétesses qui ont incarné une vie particulière: Ingeborg Bachmann, Patrizia Cavalli, Marina Cvetaeva, Meret Oppenheim, Sylvia Plath, Anne Sexton, Patrizia Valduga, Simone Weil. Il s’agit d’une musique qui n’est pas fixée dans un genre précis, mais qui est traversée par différentes influences comme le rock progressif, la musique contemporaine, le jazz, l’improvisation et la musique électronique. Au début, le projet était un duo mais très vite, le groupe est devenu un sextet impliquant des musiciens qui -au début des annés 90- ont contribué activement à faire reconnaître la scène italienne liée à la musique de recherche non accadémique.

Le groupe est né a Bologna, une ville qui représente un des centres les plus dynamiques dans ce sens. Antenata réunit donc différents musiciens influencés par l’activité créatrice propre à Bologna comme Laboratorio Musica Immagine, Fastilio et Dire Gelt. Le rare contact des scènes musicales de Bologna et Rome est témoigné par la présence de Fabrizio Spera (Ossatura, Blast) et Aleksandar Zaric, musicien serbe (Cirko della Primavera) depuis longtemps actif à Rome.

Pistes

    • 1
      Swimming (Cattivelli)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m13s
    • 2
      Live Heart (Meyer)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m23s
    • 3
      Figlia (Meyer)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      5m51s
    • 4
      Jamais de la vie (Cattivelli)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      58s
    • 5
      Il Ilma (Cattivelli)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m19s
    • 6
      Nervi (Cattivelli)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m54s
    • 7
      Reigen (Berardi, Cattivelli, Galantino, Meyer, Spera, Zarić)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m12s
    • Bufera (Cattivelli, Spera)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
    • 8
      My Boyfriend (Cattivelli / Cattivelli)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m55s
    • 9
      Temporale (Meyer)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m25s
    • 10
      Allergic / Green Sounds (Cattivelli / Galantino, Meyer)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m21s
    • 11
      Crudo sale (Galantino, Meyer)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m15s
    • Sommer (Galantino, Meyer)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
    • 12
      Raschia la notte (Meyer)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m57s
    • 13
      Midori (Cattivelli)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m35s
    • 14
      Sopravvissuta alle tue fiamme (Cattivelli, Galantino, Meyer)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m38s
Durée totale: 53m23s