Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› GO [Guitar Obsession]
GO [Guitar Obsession]
GO (1984-2006), 8m45s [extrait]
CD: Ambiances Magnétiques (2006) AM 156

Tandis que les trois disques précédents de Tim Brady pour Ambiances Magnétiques étaient axés sur le compositeur, GO [Guitar Obsession] ramène son instrument de prédilection à l’avant-plan, illustrant clairement pourquoi le magazine Guitar Player a classé le montréalais « parmi les 30 guitaristes les plus importants pour l’avenir de l’instrument ».

L’objectif pour ce disque consistait à créer un enregistrement centré d’abord et avant tout sur le jeu de guitare et l’écriture de Brady, plutôt que sur les prouesses technologiques du studio. Multipistage, mises en boucle et traitements informatiques ont servi à la réalisation de l’album, sans jamais masquer le son et la texture du jeu de guitare.

Les trois premiers morceaux du disque sont des mises à jour d’œuvres écrites il y a plus de 20 ans. GO [Guitar Obsession] est une pièce en boucle rapide, aux accents jazzés; Yellow, Add Green est un blues déconstruit avec surimpressions; alors que While Softly Sounds est une superbe ballade à la guitare solo. Frame 22: Switch, une nouvelle pièce pour guitare et électroniques en direct, passe de grappes plutôt rock à des électroniques abstraites, puis à une mélodie mélismatique obsédante.

Au cœur de cet enregistrement, on trouve aussi la contribution de quatre autres compositeurs, soulignant ainsi l’engagement de Brady à élaborer sa conception de la guitare électrique en tant qu’instrument soliste en collaboration avec d’autres artistes. Le Chant des baleines de Jean-François Laporte et unplugged d’Alexandre Burton sont des commandes de Brady; Vampyr!, du Français Tristan Murail, date de 1986. L’album se termine avec Bobby J, une œuvre douce et introspective du compositeur britannique Laurence Crane.

Pistes

    • 1
      GO (Brady) (1984-2006)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      8m47s
    • 2
      Yellow, Add Green (Brady) (1984-2006)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      6m18s
    • 3
      As Softly Sounds (Brady) (1984-2006)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m08s
    • 4
      24 Frames: Switch (Brady) (2006)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      11m20s
      • 4
        Seconds
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        1m57s
      • 5
        Liquid
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        2m44s
      • 6
        Leaps
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        2m36s
      • 7
        Singularity
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        1m48s
      • 8
        Melismatic
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        2m21s
    • 9
      Le Chant des baleines (Laporte) (2002)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      11m04s
    • 10
      Unplugged (Burton) (2002)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      10m48s
    • 11
      Vampyr! (Murail) (1986)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      5m30s
    • 12
      Bobby J (Crane) (1999)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      8m24s
Durée totale: 65m54s