La boutique des nouvelles musiques

Critique

Pierre Durr, Revue & Corrigée, 1 juin 2015

De même que les trois mousquetaires étaient quatre, les Fünf sont six… Six femmes pratiquant une musique électroacoustique improvisée, basée à la fois sur quelques instruments électroniques, électromagnétiques, des objets de leur propre cru, tel le nébulophone (?), amplifiés, manipulés de diverses manières, avec l’adjonction d’un seul instrument acoustique à finalité musicale, l’accordéon. Y-a-t-il une règle? Une seule apparemment, ne pas jouer toutes les six en même temps. Pour le reste, aucune indication… Les instruments sont frottés, triturés, confrontés à du field recording, et des effets électroniques, sans que l’on sache qui fait quoi. Bref, La Règle propose une musique underground ou plutôt underfloor, réalisée en grande partie dans deux caves résidentielles mais qui aboutit à une douzaine de récits de durée variable, dans une ambiance assez feutrée et aux titres évocateurs, voire subtils: Gélée de pomme, Retenue mystique, l’or de Mona Lisa…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.