Blogue

6 juillet 2001
Par Serge Truffaut in Le Devoir (Québec), 6 juillet 2001

Texte

Avant lui, le guitariste René Lussier, le clarinettiste François Houle, le pianiste belge Benoit Delbecque et le bruiteur Martin Tétreault ont… Ce qu’il y a de bien avec Lussier, c’est qu’il y a toujours une exigence. Écouter ses musiques exige une oreille curieuse. Une curiosité affûtée de manière à capter, et pas obligatoirement décrypter, ce qui se passe sur la scène.

Ce que Lussier et ses amis ont fait est une musique éclatée propre à favoriser les interventions que l’un ou l’autre souhaite effectuer à l’instant même. Écouter Lussier et ses amis revient à faire un sain ménage: celui des neurones. Bref, la musique de Lussier est salutaire.

blogue@press-1660_102 press@1660_102