Blogue

18 juillet 2014
Par Julien Héraud in Improv Sphere (France), 18 juillet 2014

Texte

«Un disque parfois puissant et dansant, parfois explorateur et abstrait, le fruit d’une rencontre inattendue mais très juste.»

ET/OU est la rencontre inédite de deux figures des musiques expérimentales québécoises: Martin Tréteault, platiniste renommé des musiques improvisées et Michel Langevin, batteur qui a longtemps participé au groupe de métal Voivod. Ce duo s’est formé il y a déjà plusieurs années et marche vraiment très bien.

De son côté, Tréteault aborde les platines de manière percussive, tandis que Langevin aborde la batterie de manière sonore et abstraite. Mais là, ce sont les détails. Car avant tout, Tréteault explore les particularités abrasives des platines, des diamants et des préparations, et Langevin joue tout de même de manière très rythmée, très rock même souvent. Et c’est ce qui fait le charme de ce duo, de l’improvisation très rock, avec de beaux patterns rythmiques binaires et entraînants, mais aussi des excursions violentes et puissantes dans les domaines les plus parasitaires des platines.

ET/OU propose avec En chute libre une suite de huit improvisations axées sur la puissance du rythme binaire et des textures noisy, mais aussi sur les possibilités rythmiques des platines préparées et les possibilités exploratrices des instruments acoustiques (la batterie). Un disque parfois puissant et dansant, parfois explorateur et abstrait, le fruit d’une rencontre inattendue mais très juste. Car les deux musiciens se complètent et s’entendent très bien, ils jouent chacun leur jeu, tout en tenant compte des particularités de l’autre, et c’est ce qui fait la richesse de cette collaboration entre la noise, le métal et l’improvisation libre.

blogue@press-5180 press@5180